histoires de quartier

Une fierté de père en fils en petit-fils

Même si c’est son grand-père qui a ouvert l’épicerie en 1921, rien ne semblait prédestiner Junior à une carrière en alimentation. C’est à l’âge de 21 ans que, suite au décès de son oncle, le propriétaire du marché, il décide de se lancer dans l’entreprise familiale. Armé de plusieurs notions de comptabilité et de gestion, il prend ce qu’il appelle « la meilleure décision de sa vie ».

 

Tout le monde fait partie de la famille.

Junior est très fier de son marché, notamment parce que les valeurs transmises par les anciens propriétaires sont toujours bien vivantes dans son épicerie. Il espère d’ailleurs que l’approche développée par son grand-père se poursuive encore longtemps, puisque son propre fils participe à son tour à la gestion de l’entreprise.

Cet esprit de famille se ressent aussi dans l’approche que Junior et son fils ont avec les clients. Cette proximité authentique fut même un des premiers critères d’embauche des employés qui sont encore en poste après de nombreuses années. Pour Junior, être à l’écoute des gens et surtout de leurs besoins, c’est plus qu’un devoir. C’est une priorité de tous les instants.

 

Une communauté qui leur tient à cœur

Après s’être impliqué dans la ligue de hockey mineur locale, Junior s’est aperçu qu’il existait une cause où son impact pouvait être encore plus grand. C’est pourquoi il vient en aide aux familles à faible revenu, en soutenant par exemple la Maison Parent-Aise. Chaque année, le Marché Forest et fils prépare également des sacs pour la Guignolée.

« À 20 ans, je n’avais aucune expérience dans l’alimentation. L’année d’après, je suis devenu propriétaire du marché. Servir les gens, c’était ça ma vraie passion! »

 

S’adapter aux goûts du jour

Afin de toujours répondre aux besoins changeants de ses clients, Junior a su faire évoluer l’entreprise familiale. En plus d’offrir des places de stationnement plus grandes pour mieux s’adapter aux nouveaux véhicules, il fut un des premiers à offrir des plats prêts-à-manger à ses clients. Quelques-unes de ses recettes sont d’ailleurs très bien connues dans le quartier, comme sa fabuleuse coquille Saint-Jacques, très populaire auprès des clients !

  • 30 ans C’est l’âge de la recette de creton si appréciée de tous
    3000 pieds carrés C’est l’espace supplémentaire ajouté au stationnement pour faciliter les entrées et les sorties des clients
    100 C’est le nombre de sacs préparés pour la Guignolée en moyenne chaque année
    1921 C’est l’année de construction du marché

 

Ne pas changer une recette gagnante

Il y a maintenant presque 100 ans, le grand-père de Junior a su bâtir une véritable relation avec les gens du coin. Encore aujourd’hui, la nouvelle génération souhaite poursuivre cette belle tradition. Selon Junior et son fils, « certaines choses ne doivent pas être changées ». À titre d’exemple, la recette maison de creton est la même que celle qui a été développée il y a plus de 30 ans. À elle seule, elle vaut le détour!

 

Une approche appréciée et reconnue

En 2014, Junior prend la décision d’agrandir le commerce. En plus d’être très appréciée par ses clients, cette décision fut d’ailleurs soulignée par la Chambre de Commerce de Joliette, qui a remis à l’établissement le Grand prix au Gala Excelsiors en 2015. Si vous passez au Marché Forest et Fils et que vous avez un peu de temps, demandez à Junior de vous montrer le trophée. Vous ferez sa journée. De son côté, comme toujours, il fera tout pour faire la vôtre.

Vous avez un coup de cœur pour l’un de nos employés ? N’hésitez pas à nous le faire savoir !

Propriétaire depuis 37 ans

14 employés attentionnés

Dans l’alimentation depuis l’âge de 21 ans

Lire d’autres « Histoires de quartier »